Spiruline : opinion avant achat, avis et retour d’expérience de cette algue bienfaitrice

Vous en avez probablement déjà vu comme ingrédient d’un smoothie ou d’un jus à base de superaliments. Mais excepté sa couleur unique (bleu-vert), très peu de gens savent réellement ce qu’est la spiruline, et surtout les bienfaits qu’elle peut apporter ou non à notre organisme.

En faisant vos propres recherches sur Internet, vous lirez certainement que cette micro-algue peut vous guérir d’à peu près toutes les maladies (en renforçant votre système immunitaire ou en améliorant votre santé cardiaque). Mais la spiruline est-il aussi « super » qu’il n’y paraît ? C’est ce que vous allez découvrir dans notre guide complet.

Qu’est-ce que la spiruline ?

L’arthrospira Plantensis, également connue sous le nom de spiruline, est une microalgue à la couleur bleu-vert distincte. C’est aussi et surtout l’une des formes de vie les plus anciennes de la planète et un super aliment hautement nutritif.

La spiruline tient son nom du latin «spirale». Elle pousse dans les lacs d’eau douce, les étangs et autres points d’eau riches en minéraux,. On en trouve généralement sur tous les continents, mais particulièrement dans les régions volcaniques.

Où pousse la spiruline ?

La spiruline est souvent qualifiée de «super-aliment» en raison de ses impressionnantes qualités nutritionnelles. On y reviendra plus longuement par la suite, mais retenez déjà qu’elle contient de grandes quantités de protéines, d’acides aminés, de vitamine B12, de fer, de calcium et d’autres composés bénéfiques propres aux algues de couleur bleu-vert (comme la klamath).

Petite histoire de la spiruline

La spiruline a une longue histoire. On trouve des traces de sa consommation dans la région de l’Empire Kanem qui deviendra plus tard le Tchad. Elle y est séchée pour préparer une pâte qui était (et est toujours) utilisée comme bouillon pour de nombreux repas.

La spiruline aurait été consommée comme source de nourriture au 12ème siècle par les anciens Aztèques de la région qui allait devenir le Mexique. Les Aztèques qualifiaient alors les microalgues «d’excréments de pierre».

Le processus de récolte de la spiruline a été documenté pour la première fois par un soldat du conquistador Hernan Cortes au XVIe siècle. On retrouve également dans ses écrits mention de de gâteaux et de pâtisseries contenant de la spiruline.

Il n’y avait guère de traces de spiruline après cette période. Et il faudra attendre les années 1940, pour que le botaniste français Pierre Dangeard observe un phénomène intéressant lors de sa visite au Tchad.

Il remarque en effet lors de sa visite que les flamants roses qui buvaient et mangeaient dans un lac contenant de la spiruline avaient une durée de vie beaucoup plus longue que le flamant rose moyen.

Les études de Dangeard sur la spiruline et ses propriétés sont restées relativement confidentielles jusqu’à ce que d’autres scientifiques se lancent à la recherche de la spiruline trouvée dans le lac Texcoco au Mexique au milieu des années 1960. Mais aussi sur d’autres sources de spiruline en Afrique.

Dans les années 1970, les Français créés la première ferme pour produire et récolter de la spiruline. Les Nations Unies déclarent à la même époque que ces microalgues possèdent les qualités d’un «super-aliment». Aujourd’hui, la spiruline est cultivée et récoltée à travers le monde dans plus de 20 pays et est consommée dans près de 80.

Profil nutritionnel de la spiruline

La spiruline est extrêmement riche en nutriments. Cela est dû principalement à son environnement direct puisqu’elle se développe à la fois dans l’eau douce et dans l’eau salée. Sur le plan biologique, il s’agit d’un type de cyanobactérie, une famille de microbes unicellulaires souvent appelés algues bleu-vert.

Tout comme les plantes, les cyanobactéries peuvent produire de l’énergie à partir de la lumière du soleil via la photosynthèse. Cette petite algue regorge d’éléments nutritifs. Une seule cuillère à soupe (7 grammes) de poudre de spiruline séchée contient par exemple :

  • des protéines : 4 grammes ;
  • vitamine B1 (thiamine) : 11% des AJR,
  • vitamine B2 (riboflavine) : 15 % des AJR ;
  • la vitamine B3 (niacine) : 4 % des AJR ;
  • cuivre : 21% des AJR
  • fer : 11 % des AJR

Elle contient également de bonnes quantités de magnésium, de potassium et de manganèse, ainsi que de petites quantités de presque tous les autres nutriments dont votre corps a besoin. En outre, la même quantité ne contient que 20 calories et 1,7 gramme de glucides digestibles. On peut donc en conclure que la spiruline fait partie des aliments les plus nutritifs de la planète.

On retrouve, toujours dans une cuillère à soupe (7 grammes) de spiruline, une petite quantité de graisse (environ 1 gramme), y compris les acides gras oméga-6 et oméga-3, dans un rapport d’environ 1,5 à 1. La qualité de la protéine dans la spiruline est considérée comme excellente (elle est comparable aux œufs). Attention par contre aux végétariens et vegan car la spiruline ne contient pas à proprement parler de la vitamine B12. C’est la pseudo vitamine que l’on retrouve dans la composition de la spiruline, une forme très peu assimilable par le corps humain et donc assez inefficace pour éviter les carences.

Les bienfaits et propriétés naturelles de la spiruline

Passons maintenant aux nombreux bienfaits de la spiruline. Nous revenons sur les nombreuses allégations qui courent au sujet de cette micro-algue et vous présentons uniquement les propriétés qui ont été étayées par des études scientifiques rigoureuse. Continuez votre lecture pour démêler, enfin, le vrai du faux.

La spiruline a des propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires

Quels sont les bienfaits de la spiruline ?Le processus d’oxydation (sous l’effet des radicaux libres) peut endommager votre ADN et vos gènes. Ces dommages peuvent entraîner une inflammation chronique, qui entraine le cancer et d’autres maladies. cellules.

La spiruline est une source fantastique d’antioxydants, qui peut vous protéger contre l’action des radicaux libres. Son composant actif principal, la phycocyanine est un antioxydant naturel donne également à la spiruline sa couleur bleu-vert unique.

La phycocyanine peut combattre les radicaux libres et inhiber la production de molécules de signalisation inflammatoires. Elle offre ainsi des effets antioxydants et anti-inflammatoires impressionnants.
La spiruline réduit le mauvais cholestérol et la triglyceride

Les maladies cardiaques sont la principale cause de décès dans le monde. De nombreux facteurs de risque existent, comme des niveaux élevés de mauvais cholestérol ou de triglycéride. De nombreuses études ont prouvé que la spiruline avait une incidence positive sur certains de ces facteurs de risques. Elle diminue par exemple le LDL (mauvais cholestérol) et augmentent le taux de HDL (bon cholestérol).

Dans une étude portant sur 25 personnes atteintes de diabète de type 2, 2 grammes de spiruline par jour ont significativement amélioré ces marqueurs. Une autre étude chez des personnes ayant un taux de cholestérol élevé a révélé qu’un gramme de spiruline par jour abaissait les triglycérides de 16 % et le «mauvais» cholestérol de 10 % .

Plusieurs autres études ont montré des effets favorables (bien qu’avec des doses plus élevées de 4,5 à 8 grammes par jour).

Elle protège le mauvais cholestérol contre l’oxydation

Les structures grasses de votre corps sont sensibles à l’oxydation. C’est ce que l’on appelle la peroxydation des lipides, un facteur clé de nombreuses maladies graves. Par exemple, l’oxydation du «mauvais» cholestérol est l’une des étapes clés du développement d’une maladie cardiaque.

Il est donc intéressant de noter que les antioxydants contenus dans la spiruline semblent être particulièrement efficaces pour réduire la peroxydation des lipides chez l’homme et chez l’animal.

Dans une étude portant sur 37 personnes atteintes de diabète de type 2, 8 grammes de spiruline par jour ont considérablement réduit les marqueurs des dommages oxydatifs. Elle a également augmenté les niveaux d’enzymes antioxydantes dans le sang.

La spiruline serait anticancérigène

Certaines preuves suggèrent que la spiruline aurait des propriétés anticancéreuses. Les recherches sur les animaux indiquent qu’elle peut réduire l’apparition de cancers et la taille des tumeurs.

Les effets de la spiruline sur le cancer de la bouche ont été particulièrement bien étudiés. Une étude sur 87 personnes présentant des lésions précancéreuses a révélé qu’ 1 gramme de spiruline par jour pendant un an permettait de les réduire de 4 5%.

Lorsque ces personnes ont cessé de prendre de la spiruline, près de la moitié d’entre elles ont reformé des lésions l’année suivante. Dans une autre étude portant sur 40 personnes présentant des lésions similaires, 1 gramme de spiruline par jour a entraîné une amélioration plus importante des symptômes que le traitement médical actuellement prescrit.

La micro-algue réduit la pression artérielle

L’hypertension artérielle est le principal facteur de nombreuses maladies graves, notamment les crises cardiaques, les accidents vasculaires cérébraux et les maladies rénales chroniques.
Bien qu’un gramme de spiruline soit inefficace, il a été démontré qu’une dose de 4,5 grammes par jour réduisait la pression artérielle chez les personnes présentant des taux normaux. On pense que cette réduction est due à une production accrue d’oxyde nitrique, une molécule de signalisation qui aide les vaisseaux sanguins à se détendre et à se dilater.

La spiruline soulage les symptômes de la rhinite allergique

La rhinite allergique est caractérisée par une inflammation des voies nasales. Elle est déclenchée par des allergènes environnementaux, tels que le pollen, les poils d’animaux ou même la poussière. La spiruline est un traitement alternatif populaire pour les symptômes de la rhinite allergique et il a été prouvé qu’elle pouvait être efficace.

Dans une étude menée récemment sur 127 personnes souffrant de rhinite allergique, 2 grammes par jour ont considérablement réduit les symptômes tels que l’écoulement ou la congestion nasale, les éternuements, et les démangeaisons.

La spiruline serait efficace contre l’anémie

Comment acheter de la spiruline bio ?Il existe de nombreuses formes d’anémie. La plus commune se caractérise par une réduction de l’hémoglobine ou des globules rouges dans votre sang. L’anémie est assez fréquente chez les personnes âgées, ce qui entraîne une sensation prolongée de faiblesse et de fatigue.

Dans une étude portant sur 40 personnes âgées présentant des antécédents d’anémie, les suppléments de spiruline ont augmenté la concentration en hémoglobine des globules rouges et amélioré la fonction immunitaire.

Gardez à l’esprit qu’il ne s’agit que d’une étude. Des recherches supplémentaires sont nécessaires avant de pouvoir formuler des recommandations sérieuses.

Elle pourrait améliorer la force musculaire et l’endurance

Les dommages oxydatifs induits par un exercice physique intense sont un facteur majeur de fatigue musculaire. Certains aliments végétaux ont des propriétés antioxydantes qui peuvent aider les athlètes et les personnes physiquement actives à minimiser ces dommages.

La spiruline semble bénéfique en musculation, car certaines études ont mis en évidence une amélioration de la force musculaire et de l’endurance. Dans deux tests cliniques, la spiruline a amélioré l’endurance, et ralentit l’apparition de la fatigue.

Elle pourrait aider à contrôler le taux glycémique

Les tests menés sur les animaux ont établi un lien entre la spiruline et une baisse significative du taux de sucre dans le sang. Dans certains cas, elle a même supplanté les médicaments antidiabétiques les plus couramment utilisés, notamment la metformine. Il existe également des preuves que la spiruline peut être efficace chez l’homme.

Dans une étude de deux mois menée chez 25 personnes atteintes de diabète de type 2, 2 grammes de spiruline par jour ont entraîné une réduction impressionnante de la glycémie. L’HbA1c, un marqueur de la glycémie à long terme, a diminué de 9 % à 8 %, ce qui est considérable. Des études estiment qu’une réduction de 1 % de ce marqueur suffirait en effet à réduire de 21 % le risque de décès lié au diabète.

Spiruline avis : ce super aliment est-il vraiment efficace ?

Selon les autorités sanitaires françaises et européennes, on manque encore de preuves scientifiques pour déterminer si la spiruline est efficace dans le traitement de certaines maladies.

Cependant, la spiruline est riche en éléments nutritifs, dont certains ne se trouvent dans aucun des principaux aliments qui composent notre régime quotidien. La spiruline contient en effet des quantités importantes de calcium, de niacine, de potassium, de magnésium, de vitamines B et de fer. On peut également y puiser des acides aminés essentiels (qui sont les éléments constitutifs des protéines). D’ailleurs, les protéines représentent environ 60 à 70 % du poids sec de la spiruline.

Spiruline efficacité pour booster le système immunitaire ?

Néanmoins, il faudrait prendre des suppléments à base spiruline tous les jours pour se rapprocher des apports nutritionnels recommandés pour les nutriments qu’elle contient. Et ce n’est pas le seul problème avec les suppléments de ce superaliment. Nous ne connaissons pas nécessairement la biodisponibilité de chacun des composants de la spiruline, ce qui empêche de déterminer quelle quantité apporte précisément la micro-algue à notre organisme.

La biodisponibilité décrit en effet la quantité de nutriments que vous avalez et que le corps utilise réellement. Dans certains cas, manger deux aliments différents en même temps aidera le corps à mieux absorber les nutriments que vous les consommiez séparément. .Les scientifiques étudient encore la biodisponibilité des nutriments dans des aliments individuels, ainsi que leur rôle dans la prévention des maladies.

Si la spiruline est donc très importante pour couvrir vos besoins journaliers, nous vous recommandons de l’intégrer à un régime alimentaire sain afin qu’elle agisse en synergie avec d’autres aliments et augmente sa biodisponibilité.

Comment utiliser la spiruline ?

La spiruline est disponible dans le commerce sous deux formes différentes: les comprimés et les poudres. Elle est également utilisée comme ingrédient dans certains gâteaux et boissons dits « healthy ».

Sous forme de poudre, la spiruline a un goût distinctif d’algue et peut être utilisée en tant qu’ingrédient dans toutes sortes de préparations, des smoothies aux repas cuisinés, sans oublier les desserts. La poudre de spiruline a une durée de vie relativement longue et peut être conservée au réfrigérateur pendant plusieurs mois. Cependant, de nombreux nutriments contenus dans la poudre sont sensibles à l’oxydation de l’air et peuvent perdre de leur valeur si la poudre reste trop longtemps exposée à l’air libre.

Comme la spiruline a une saveur puissante qui ne convient peut-être pas à tous les goûts, elle peut être mélangée (dans des smoothies ou des boissons) ou avec des fruits sucrés pour un équilibre des saveurs.

La spiruline est polyvalente et peut être incluse dans une grande variété de recettes allant des entrées telles que les rouleaux de printemps à la spiruline et la soupe à la spiruline. Sans oublier les collations telles que le yogourt à la spiruline et les chips de chou frisé.

La spiruline peut être ajoutée à des plats populaires tels que les glaces, les barres de céréales et même les pizzas. Selon la quantité ajoutée, elle peut suffire à donner une saveur sucrée et une jolie couleur bleu-vert.

Si la saveur de la spiruline ne vous plait pas, vous pouvez profiter de ses nombreux bienfaits nutritionnels en prenant des comprimés de spiruline, comme vous le feriez avec tout autre supplément de vitamines sans saveur.

Comment choisir sa spiruline : guide d’achat

Comme pour tout produit, la qualité de la spiruline varie en fonction de son environnement naturel et de son mode de production. Il est donc préférable de vous assurer que la spiruline que vous achetez soit aussi fraîche que possible et riche en nutriments. Certaines poudres et gélules disponibles sur le marché sont donc parfois d’une qualité inférieure à d’autres compléments. Privilégiez les appellations biologiques, qui vous garantiront un complément sans pesticides ni produits chimiques.

Qui peut prendre de la spiruline : effets secondaires et contre-indications

Les médecins considèrent que la spiruline est sans danger de manière générale. Surtout à la lumière de sa longue histoire et des nombreux peuples qui l’ont consommé. Mais la spiruline peut être contaminée par des métaux toxiques, des bactéries nocives et des microcystines (toxines produites à partir de certaines algues) si elle est cultivée dans des conditions non contrôlée.

La spiruline contaminée peut causer des dommages au foie, des nausées, des vomissements, un choc électrique et même la mort. Elle est encore plus dangereuse pour les enfants. Nous vous recommandons donc de bien étudier la composition et les conditions de production de votre supplément avant d’acheter votre spiruline.

Où trouver de la spiruline de qualité ?

Les personnes atteintes de certaines conditions auto-immunes doivent également éviter les suppléments à base spiruline. Étant donné que la spiruline renforce le système immunitaire, les suppléments peuvent aggraver les symptômes de la sclérose en plaques, du lupus, de la polyarthrite rhumatoïde et d’autres problèmes liés à une hyperactivité du système immunitaire.

Pour la même raison, la spiruline peut atténuer l’effet des immunosuppresseurs, souvent prescrits pour traiter les affections auto-immunes et empêcher le corps de rejeter les greffes d’organes. La spiruline peut également interférer avec les médicaments qui ralentissent la coagulation du sang, y compris les anticoagulants tels que la warfarine et les analgésiques anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS). La combinaison de la spiruline et de suppléments à base de plantes qui ralentissent la coagulation sanguine peut augmenter le risque de saignement. Ce qui comprend le clou de girofle, le danshen, l’ail, le gingembre, le ginkgo, le ginseng et le curcuma.

Les femmes enceintes ou qui allaitantes devraient elles aussi éviter la spiruline en raison du manque d’études d’innocuité. Les personnes atteintes de phénylcétonurie doivent également éviter la spiruline, car cela pourrait aggraver leur état. Comme il n’existe pas suffisamment d’études pour établir une gamme posologique sans danger pour la spiruline, il est préférable de consulter un médecin et de suivre les instructions du fabricant de votre complément pour éviter le surdosage et les effets secondaires de la spiruline.

Commenter